L’Europe est le centre de la crise

Les USA l’ont joué intelligent comme d’habitude (plus d'infos ici http://www.docteuroptionsbinaires.com). Ils ont bidouillé pour faire les victimes et charger leurs copains.
L’Europe est donc devenu le centre de la crise de la dette. Les USA sont dans le même enfer, mais personne n’y trouve à redire. Chapeau bas pour ces guerriers. Conséquence, tous les chiffres économiques européens se dégradent. Cela ne sent pas bon du tout. J’ai regardé des dizaines de graphiques. J’ai choisi celui-ci : il s’agit des commandes d’exportation passées en Allemagne. On voit que l’Allemagne continue à fournir le monde, mais que les clients européens sont en forte perte de vitesse. Tout ceci pose des questions fondamentales. L’économie est elle au service de l’homme ou l’homme doit il se sacrifier et se mettre au service de son économie pour survivre ?
Une autre question également :
Existe-t-il un autre monde possible non basé sur la compétition ? Car l’Allemagne parvient à cette performance au prix de sacrifices humains plus élevés que chez les branleurs latins, en plus de sa discipline collective. En fait, ces jours ci, en regardant le modèle socialiste européen trembler sur ses bases, je m’interroge. La compétition et la survie ont été les moteurs depuis la nuit des temps. L’être humain est il vraiment mature pour passer à un autre fonctionnement global ? Nous voyons que les demi-mesures vont se faire ratatiner la tronche. Tous les pays vont tomber un à un.
L’Allemagne a misé sur la survie et la compétition. Elle va gagner cette guerre. L’aveuglement des foules et la médiocrité stratégique des élites des autres pays l’ont aidé. Nous constatons tous chaque mois le déroulement de ce drame européen, au ralenti. C’est juste comme dans un jeu vidéo !